Vous soupçonnez votre logement de contenir de l’amiante ? Il est important d’en avoir le coeur net afin de ne pas manipuler des éléments dangereux sans protections. Nous vous apportons quelques éléments de réponses pour le détecter plus facilement.

Amiante en intérieur

Sachez en quelle année l’immeuble (ou la maison) en question a été construit.

On a largement recouru à l’amiante entre 1920 et 1989, après quoi les autorités de protection de l’environnement se mirent à contrôler les matériaux susceptibles d’en contenir. On trouve très couramment de l’amiante dans les immeubles, mais aussi dans les chauffe-eau au gaz, dans les sèche-cheveux et dans les systèmes de freinage automobiles. [1]

Détecter l’amiante dans les immeubles et maisons :

  • Les murs, planchers, canalisations, flocages, isolations, cloisons coupe-feu, fils électriques et même les tableaux dans les salles de classe construits entre 1920 et 1989 ont de grandes chances de contenir des matériaux à base d’amiante.
  • Très peu de matériaux contiennent aujourd’hui de l’amiante. Les éléments qui en contiennent ne sont plus spécifiés en tant que tels.

 

Voyez s’il y a des éléments à base d’amiante qui se dégradent.

Vous ne pouvez pas savoir si un élément contient de l’amiante rien qu’en le regardant. Vous devez plutôt trouver des signes d’avertissement quand un matériau se dégrade. L’amiante n’est pas dangereuse quand elle est en bon état, mais elle devient toxique quand elle s’effrite et que ses particules se répandent dans l’air. Recherchez des éléments qui paraissent usés ou abîmés.

Détecter l’amiante en dégradation

  • On doit inspecter les canalisations, les isolants, les murs, le carrelage, un revêtement de sol en plastique, des grilles de cuisinières et d’autres matériaux anciens présents dans l’immeuble depuis sa construction.
  • Recherchez des fissures, des zones poussiéreuses et des endroits où les matériaux semblent sur le point de s’effriter et de partir en morceaux.

 

Sachez si vous devez faire contrôler ces endroits.

Vous n’avez pas besoin de faire contrôler ces endroits si vous ne voyez aucun indice de dégradation, étant donné que l’amiante n’est dangereuse qu’à partir du moment où elle se répand dans l’air. Néanmoins, vous devriez faire vérifier ces zones par un professionnel certifié pour manipuler de l’amiante en toute sécurité, si vous repérez une dégradation de matériaux ou si vous voulez simplement faire preuve de prudence.

 

Savoir où faire intervenir une société spécialisées dans l’amiante

  • Un autre cas de figure peut vous obliger à faire vérifier la présence d’amiante, quand vous prévoyez de faire des travaux ou de remplacer des matériaux anciens. Même si ces matériaux sont encore en bon état, ils pourraient être perturbés par la procédure de rénovation et pourraient libérer des fibres toxiques dans l’air.

Vérifier l’amiante vous-même ou demander à un expert ?

Grâce à notre autre article “Reconnaître l’amiante dans l’immobilier“, vous pourrez orientez l’action d’un spécialiste en détection de l’amiante ou de désamiantage.

Il n’est pas recommandé de faire ces vérifications par vous-même, quand bien même il est possible d’acheter l’équipement nécessaire pour détecter la présence d’amiante. La détection d’amiante devrait être faite par un professionnel aguerri formé à cet effet et qui sait comment manipuler cette matière sans causer de danger sanitaire pour les occupants de l’immeuble. Si vous n’avez aucune compétence en la matière, vous pourriez finir par répandre l’amiante, le respirer ou faire prendre ce risque à d’autres personnes.

 

Demandez votre devis dès maintenant !

 

DEMANDER UN DEVIS GRATUIT >

 

3 Conseils pour détecter des indices d’amiante
Note moyenne : 4.6 (92%) 5 votes